Actualités

21 juillet 2019
La 39ème édition de l'Antigone des Associations se tiendra le dimanche 15 septembre 2019 de 9h00 à 19h00! Arrêts de tram desservant la manifestation :  - ligne 1 arrêts "Antigone", "Léon Blum" et "Place de l'Europe"   -  ligne 4 arrêt "Place de l'Europe". Entrée libre. Cette manifestation se déroule, chaque année, au mois de septembre dans le quartier d'Antigone et s'étend de la place du Nombre d'Or aux berges du Lez. Ce sont près de 100 000 personnes qui viennent A l'Asso d'un millier de stands pour trouver des informations et nouer les contacts indispensables à une bonne intégration dans la vie de la cité. Cette manifestation citoyenne, conviviale, festive est l'un des événements majeurs de la rentrée Montpelliéraine. Notre section randonnée longe côte sera présente au STAND MONTPELLIER METROPOLE ASPTT vers le haut des berges du Lez. Soyez les bienvenu(e)s
Lire la suite
8 juillet 2019
VOIR RUBRIQUE CALENDRIER DES SORTIES 2° SEMESTRE MERCREDI 11 SEPTEMBRE PERMANENCE A L'ASPTT MONTPELLIER 18H-19H ADHESIONS RENSEIGNEMENTS SAMEDI 14 SEPTEMBRE LONGE COTE A CARNON 10H-11H JOURNEE DECOUVERTE GRATUITE DIMANCHE 15 SEPTEMBRE FOIRE AUX ASSOCIATIONS D'ANTIGONE MONTPELLIER JEUDI 19 SEPTEMBRE RANDO  JOURNEE DECOUVERTE GRATUITE LA GARDIOLE SAMEDI 21 SEPTEMBRE  LONGE COTE A CARNON 10H-11H JOURNEE DECOUVERTE GRATUITE DIMANCHE 22 SEPTEMBRE RANDO JOURNEE DECOUVERTE GRATUITE  OCTON    ON VOUS ATTEND
Lire la suite
25 juin 2019
Charmant village aux allures montagnardes St Géniès de Varencal est notre point de départ. Cette randonnée est sportive à travers châtaigneraies, torrent d'eau claire et rochers gigantesques. Le Marcou est une belle montagne, notamment son versant Sud-est. Son joli sommet herbeux, planté d'une gigantesque croix, est attirant. Néanmoins, le clou de la balade est la remontée des gorges d'Orque, en longeant les falaises du même nom. Le parcours est sauvage, varié et original. La sortie de cet univers rocheux, pentu et à la végétation exubérante, sur le plateau d'Albès avec ses champs, ses prairies et ses forêts ordonnées, est un choc mémorable ! 12km pour 900m Merci à Michelle notre guide du jour.
Lire la suite
25 juin 2019
SAINT FELIX DE L’HERAS Randonnée du 13/06/2019 au départ de St Félix de l’Héras situé à 65 kms de Montpellier. Départ : Parking de la Mairie mais il existe aussi un parking randonneur en haut du village. Dénivelé positif : 350 m Durée : 5h Longueur : 17 kms Nombre de participants : 5 Accompagnateur : Alain C. Un groupe réduit mais vaillant s’est élancé sur les chemins du Sud Larzac au départ de St Félix de l’Héras, petit village à proximité du Pas de l’Escalette. Dans un premier temps, après une courte montée, le sentier chemine à plat sur le plateau du Larzac dans une ambiance très champêtre. Nous atteignons bientôt le village des Rives et peu après le point culminant de la randonnée : 800 m. Nous progressons maintenant en direction du hameau des Sièges. A partir de là, le paysage se transforme et nous marchons parmi un chaos de rochers dolomitiques. Il est temps de s’arrêter pour déjeuner et reprendre des forces. L’après-midi, nous atteignons la forêt de l’Escandorgue, où surgissent ça et là d’énormes rochers. Nous profitons de la fraîcheur des arbres et d’une petite brise très agréable. Puis, nous descendons toujours dans la forêt, traversons la rivière « La Lergue » et retrouvons St Félix de l’Héras. A l’arrivée, une petite collation nous attend avec les biscuits préparés par Christiane. Cette randonnée étonne par la diversité de ses paysages et ne présente pas de difficultés particulières en raison de son dénivelé peu important.
Lire la suite
11 juin 2019
Samedi 8 juin: arrivée vers 9h30 aux alentours de la Roque Sainte Marguerite 12. Rando animée par Jean pour  km               Dimanche 9 juin: 43° brevet du randonneur Caussenard par Lo Bartas depuis Millau 12. De la Graufesenque aux Causses Grand Parcours, 30km, déniv 1450m à 8 à 9h de marche, départ entre 7h et 9h Moyen Parcours, 25 km, déniv 970 m, 6 à 7h de marche, départ entre 7h et 9h Petit Parcours, 16 km, déniv 760m, 4 à 5h de marche, départ entre 7h et 10h30 Parcours familial, 7km, déniv 250m, 2h de marche, départ entre 9h et 14h Pour les adeptes du géocaching nous avons placé une vingtaine de caches sur les parcours. Nous choisissons pour un groupe de 7 le petit parcours et l'autre groupe de 7 le parcours moyen. Le temps est couvert pour ne pas dire noir  et l'orage gronde. Ca y est il pleut de plus en plus fort et cette pluie d'orage va nous suivre jusque sur le plateau. Le sol est glissant dans la montée. Passage dans une buse... Départ et arrivée d'un lieu chargé d'histoire où au 1er siècle de notre ère et pendant 2 siècles plus de 600 potiersont produit la céramique sigillée rouge et brillante, diffusée dans tout l'empire romain. Les vestiges d'ateliers, maisons d'habitation, sanctuaire en témoignent.                                                                                   Lundi 10 juin  Départ du Gîte des Grands Causses à 8h30 pour Le Rozier 48. 
Lire la suite
7 juin 2019
Le ruissellement de l'eau sur les plateaux calcaires des causses est à l'origine de la formation d'un réseau de profondes gorges au fond desquelles coulent des cours d'eau en surface ou en souterrain. Cette érosion est à l'origine de la formation de cirques spectaculaires. La Vis prend sa source, dans le Gard, sur les contreforts du Mont Aigoual à 1.300m d'altitude. Longue de 58 km, elle chemine par le village d'Alzon en aval duquel elle disparait dans les failles calcaires. Le village de Vissec, 50 habitants, situé à 464m d'altitude, est construit sur un promontoire dessiné par un ancien méandre de la Vis asséchée, d'où son nom. La rivière a creusé une entaille gigantesque, de 300m de profondeur, qui sépare le causse de Blandas au Nord (étonnamment riche en mégalithes témoignant d'un habitat néolithique remontant à 3.000 ans avant Jésus Christ) du causse du Larzac au Sud. En coupant son propre cours, la rivière a créé , voici 6.000 ans, les cirques de Vissec et de Navacelles aux impressionnantes parois calcaires. En aval de Vissec, au Moulin de la foux (on prononce Fousse), la Vis réapparaît à une dizaine de mètres au dessus du lit asséché de la rivière. Le débit moyen de la rivière y est de 2m3/s mais peut atteindre 30 m3/s en cas de gros orage. Au 17ème siècle, le moulin fut construit, sur la faille, pour exploiter la force motrice de ce flux. En aval du moulin, la rivière occupe son lit en traçant de nombreux méandres, d'où son appellation. Après Navacelles, la Vis poursuit son parcours en direction de St Laurent le Minier avant de se jeter dans l'Hérault, en amont de Ganges, à Cazilhac. La randonnée de 18 km et d'environ 600m de dénivelé animée par Jacques B demande un effort soutenu récompensé par le contact de fabuleux paysages, des vues vertigineuses sur le canyon de la Vis et le cirque de Navacelles. En cette période, la floraison variée des causses donne l'impression de randonner au travers d'un jardin où les sens sont constamment tenus en éveil. Le cheminement s'opère au travers de séquences variées: arides et rocailleuses, en sous bois, en présence de l'eau ou à flanc de falaises. Aussi, les trames fortement exposées à la chaleur alternent avec celles à la fraîcheur vivifiante. D'étroits passages en corniche ou à flanc de muraille demandent une attention soutenue et ne peuvent être pratiqués que par temps sec. Cette randonnée assurée par 15 participants téméraires, se déroule sous des conditions atmosphériques des plus favorables: beau soleil, visibilité parfaite et bise rafraîchissante. La randonnée débute à 9h30, du cœur du village de Vissec (464m) en cheminant sur la D113, jusqu'à la sortie Nord du bourg, avant d'attaquer la montée, de 250m de dénivelée, sur le causse de Blandas, au travers d'un chemin pierreux et étroit, offrant de belles vues sur la vallée. Sur le causse, une piste et un sentier au travers des pâturages à moutons  permettent de reprendre notre souffle et nous conduisent à l'intersection des D113 et D813 à partir de laquelle nous prenons un chemin qui traverse le Bois de Calo Rouge (agrémenté de beaux cèdres), avant de descendre progressivement jusqu'au village de Navacelles offrant ainsi des vues grandioses sur le canyon de la Vis. Au bourg nous franchissons le très beau pont en dos d'âne où sont dressées tables et bancs en pierre à l'ombre de grands arbres assurant le confort du pique nique. Après un aperçu du village, nous remontons la Vis par le GR du Pays du Larzac Méridional pour atteindre le moulin de la Foux, site impressionnant par débit de la résurgence de la Vis au bruit assourdissant. Nous poursuivons alors le GR de pays et son sentier botanique pour rejoindre vers le village de Vissec où nous prenons une boisson rafraîchissante accompagnée des gâteaux de Marie-Claude, Véronique et Christiane. Merci à Jacques.  
Lire la suite
2 juin 2019
C'est depuis Saint Gervais sur Mare, commune située dans les hauts cantons de l'Hérault au sein du parc naturel régional du Haut Languedoc, que démarre notre marche du jour par Olivier M notre guide du jour. Depuis le parking nos neuf randonneurs prennent  un chemin bétonné entres murets et murs pour s'engager sur une piste dans les châtaigneraies, entrecoupée de petits sentiers raccourcis pour atteindre nos premières difficultés sur ce parcours à flanc de colline...Une mirifique vue sur St Gervais et les alentours avec pour surveillant le Marcou. Nous arrivons à une étrange et belle curiosité géologique : le portail de Roquandouire à la Serre de Majous. (681m) Un arrêt prolongé s'impose. Il fait beau et chaud et une petite brise nous rafraîchit un peu. Partis sur notre gauche nous allons de nouveau gravir un joli sentier dans les genêts (808m). Nous passons dans des blocs de pierres et entre de gros rochers. Il faut être vigilant. Nous empruntons la Serre de Mare avec toujours ce magnifique panorama à 360°. Le parcours redescend avec d'étranges cairns carrés. (Un incendie ou un écobuage d'envergure a ravagé la descente depuis le sommet du Serre de Majous. Les vues sont toujours aussi belles mais l'environnement en a pris un sacré coup, et le sentier aussi...). Vers les 600m nous quittons le Pr pour prendre à droite un sentier qui descend toujours. Nous arrivons au ruisseau le Casselouvre, joli endroit où nous pique niquons. (350m). Café de Kheira accompagné de bounty et nougat des "Françoise". Mais il est déjà l'heure de repartir et de traverser ce ruisseau où  coule une eau claire et limpide. Nous le traversons sur un pont de fortune fabriqué par des rochers. Le sentier remonte et c'est dur après le repas. Nous passons à proximité du château ruiné, tout en longeant le Casselouvre. Nous traversons plusieurs rus dans la forêt et arrivons enfin au sommet de ce sentier (650m). Maintenant c'est une large piste en bonne état que nous utilisons, en passant par le Col de Vente-Vieille, puis un sentier pentu qui va nous ramener à Cours le bas puis à St Gervais où une petite du visite du village s'impose et en particulier la chapelle St Barthélémy. Traditionnelles boissons accompagnées de bonbons Merci à Olivier pour cette belle journée ensoleillée. 17km pour 800m de dénivelé.
Lire la suite
30 mai 2019
Au départ de Mons la Trivalle, au pied du Caroux, Jean dirige les 14 randonneurs sur une très belle randonnée dans une jolie forêt très ombragée avec de magnifiques vues sur le Caroux, l’Espinouse et les gorges d’Héric. Par des chemins caladés, en suivant un balisage rouge un peu effacé, le long d’une ancienne draille bordée de murets en pierre sèche empruntée jadis par les troupeaux, ce sentier se faufile harmonieusement entre les murets qui soutiennent les terrasses de châtaigniers abandonnées. On atteint une ruine. Maintenant on se met à monter sérieusement , le parcours devient plus exigeant entre les blocs de gneiss et de chênes verts. On passe près d’une galerie abandonnée avec encore quelques rails...Une mine abandonnée. A l’issue d’une belle montée on arrive à la Gleyso 738m. C’est ici que nous pique niquons et dégustons les gâteaux de Kheira et les nougats de Françoise accompagnés d’une boisson dont Jmax à le secret... On passe le col de la Maure pour rejoindre par un beau sentier le Col du Bardou et d’un belvédère on admire les alentours : Héric et ses gorges, le col de Douch, de grandes parois avec des aiguilles granitiques etc. Maintenant on redescend vers Bardou aux cris de « Léon ». Bardou est le village aux paons. On remonte pour gagner le GRP puis le Gr et à partir du Col de la Maure on redescend par un sentier plus classique quoique parfois caillouteux pour terminer à Mons. Boissons fraîches et gâteaux des filles : Marie-Claude, Claudine et Michelle pour finir cette belle journée. 11km pour 700m de dénivelé.
Lire la suite
26 mai 2019
En ce dimanche d'élections et afin que chacun d'entre nous puissent voter, nous retardons notre départ de sortie à 9h00. C'est la fête des mamans! Nos 10 randonneurs commencent la rando par escalader un sentier sur le côté du tunnel de l'Escalette pour emprunter un chemin peu fréquenté et atteindre le château du Géant...(sur le tunnel il y avait un château et un brigand se servait de ce lieu de passage pour faire péage). Gisèle aperçoit un chevreuil qui traverse la haute prairie. Redescendus nous marchons maintenant le long des crêtes sur le tunnel. Belles vues sur la vallée de la Lergue, de Pégairolles et de ses environs. Attention au vertige...et au vent! Au Travers du Tronc nous suivons le long des falaises un petit sentier fort agréable. Tantôt ça monte, tantôt ça descend. Nous sommes à l'ombre et la fraîcheur des falaises nous fait oublier la dureté du passage. Nous contournons le pain de sucre par la droite avec des passages vertigineux. La prudence est de mise! Face à une abrupte falaise nous prenons des échelles avec comme main courante un câble en acier. Tout le monde passe avec succès. En haut nous montons désormais vers le Petit Paradis... C'est dur! Lieu surprenant! Nous n'en dirons pas plus mais quel plaisir d'y être allés. Redescendus après notre pique nique c'est dans le sable, parfois quelques pierres que notre marche se fait. Nous passons pas très loin de Camp Rouch et suivons un balisage jaune qui nous ramène jusqu'au Tunnel. A notre habitude boissons fraîches bien méritées avec gâteaux. 10km pour 600m environ. Merci aux participants. Patrick
Lire la suite
24 mai 2019
Inter Régional de Printemps Haut Vallespir Organisé par ASPTT Pays Catalan Perpignan Du vendredi 17 mai au dimanche 19 mai 2019 Hébergement Centre Pleine Nature Sud Canigó, Lieu –dit «La Baillie» 66150 Arles S/Tech Accueil des participants le vendredi 17 mai au CPNSC : ancien centre international de basket. Véritable camp de base et d’activités pour les groupes pour un accès aux refuges de montagne. Tour du Haut Vallespir, Gr 10… Présence de nombreuses section asptt ando : Perpignan Pays Catalan, Montpellier (19 P), Montauban, La Rochelle, Draguignan etc A notre arrivée le vendredi en fin d’après midi, installation et possession de nos chambres dans les petits bâtiments. Apéritif et couscous. Exposé dans l’auditorium par un gentil monsieur fort compétent et passionné. Samedi matin 7h45 petit déjeuner et rassemblement. Deux randos prévues, une avec André l’autre avec Anne. Nous prenons la plus costaud avec Anne pour un dénivelé de + 1000m et environ treize kilomètres. Départ depuis le centre. Nous prenons un bon chemin bordé d’herbe verte et de plantations d’arbres avec le nom d’enfants apposés sur les tuteurs. Au détour d’un poste électrique nous commençons progressivement notre montée dans la forêt. Les rus sont gorgés d’eau. Le sentier se rétrécit et la montée se durcit. Malgré la présence de nuages bas Arles se découvre par ses toits rouges. Nous suivons le Gr10 ronde du Canigou, tour du Vallespir. Vers les 800m une bifurcation en direction sur la gauche de la Batterie de Santa Engracia, lieu de notre pique nique commun aux deux groupes... C’est ici que le deuxième groupe virera. Nous, nous poursuivons sur la droite et montons sans cesse via le Coll de Paracolls. Les nuages assombrissent le ciel. Nous montons pour arriver au sommet du Pilo de Belmaig 1280m où flotte un drapeau. Maintenant il pleut et du grésil nous fouette le visage. Vite ! La cape et nous redescendons par le même sentier devenu glissant. Il pleut. Prudence ! On ne se décourage pas. A la bifurcation annoncée et lieu de rencontre le deuxième groupe a poursuivit son chemin en direction de la batterie. La pluie continue de tomber… A la batterie : personne. Nous mangeons tant bien que mal et rapidement sous les gouttes de pluie. Nous redescendons par un meilleur sentier et chemin dans la forêt. La pluie a rendu le sol glissant. Ca y est nous sommes de retour au centre. Une bonne douche chaude, jacuzzi et hammam, boissons chaudes ou fraîches au bar, nous jouons aux cartes. Mais c’est déjà l‘heure de l’apéritif et d’un succulent repas: les boulettes Catalanes de Picoulat. Le Dj est en place. Dorénavant c’est la danse qui nous attend dans une folle ambiance. Dimanche matin : 7h45 petit déjeuner. La randonnée de ce matin est commune à tous avec en plus des personnes de la rando santé. Il fait beau. Sur des sommets nous pouvons distinguer la neige éclairée par le soleil. Depuis le centre nous partons à l’opposé d’hier. Nous passons sur le Tech et montons dans la forêt pour atteindre le Coll d’En Gros. André nous montre des habitions peu visibles et loin au sommet d’une montagne d’où était extrait le minerai de fer. Quelques poteaux rouillés nous témoignent de l ’arrivée du câble aérien qui permettait de relier les mines à Arles sur Tech où était installés deux gros fours et la gare de chemin de fer. Reste à Arles le carreau de la mine, patrimoine industriel , témoin de l’activité du fer. Nous redescendons sur Arles avec une petite visite de la ville. 7,5 km pour 250m de dénivelé. Nous regagnons le centre pour notre dernier repas. La FSASPTT est représentée par Jean Marc B, présence de monsieur le Maire d’Arles et représentant de la Commaunauté de Commune du pays ainsi que du Président de l’asptt Pays Catalan. Surprise : une énorme Escargolade est en préparation à l’extérieur. On se lèche les babines. Deuxième surprise : arrivée du grand Maître de la Confrérie et les confrères de l’escargot du Roussillon en grande tenue. Sur proposition de André C, ont été intronisés à la confrérie : Jean C et Patrick DLB à leur plus grande surprise, après avoir dégusté les fameux escargots et prêté serment. Dégustation d’escargots...hum ! S’en est suivi le repas et l’heure des adieux en se promettant de se revoir dès l’année prochaine sur invitation de l’Asptt Montpellier. Un grand MERCI à nos amis Catalans pour se formidable week-end.
Lire la suite